samedi 27 décembre 2008

PORTRAITS IDENTIFIES NON DATES DE BERNY D'OUVILLE

Personnages non datés mais identifiés (12) :
- “le miniaturiste GRA….”, dans un manteau bleu de velours, gilet blanc - Lot 97, vente n°7550 à Londres 9/12/2008 - 1500 $ environ.

2 - Marquis de Belbeuf (1791-1872) and his wife Claudine (1799-1846 or 1802-1842); he, facing right in ermine-bordered red cloak, black jacket and white bands; she, facing left in red velvet dress with pleated bodice, scalloped lace-bordered underdress, white gloves, her fair hair upswept in an Apollo knot and ringlets - Vente Christie's 6720, lot 241, 3 juin 2003 - 1661 $

3 - Portrait du général Dupont - Christie's - 13/11/1990 - 1900 CHF (1568 euros)


4 - Portrait de Madame Vervoort (peinture) - Galerie Moderne - 14 jn 1990 - 160 000 BEF. 20x15 cm


5 - Miniatures des portraits des membres de la famille de Miannoyt de Strainchamps : un monsieur âgé, petite longueur de buste; une femme âgée, petite longueur de buste; un monsieur plus jeune, petite longueur de buste; etc… - Belgique,

 
6 - Edouard Pierre Girard Adjudant des Gardes du corps de Monsieur - 5/12/1990; france 
7 - Autoportrait 1 de Charles Berny d'Ouville (coll Maxime Hebert). Acheté sur ebay environ 500 euros, en Allemagne.


8 - Autoportrait 2 de Charles Berny d'Ouville en habit vert et gilet jaune (Benezit, Drouot, 8/12/1953)

9 - Autoportrait 3 de Charles Berny d'Ouville ( Benezit, 4/3/1920, Paris)

10 - Portrait de Mme Berny d'Ouville (Benezit 1976, 4/3/1920, Paris - 435 Fr) "Berny d'Outillé"


11 - Portrait de Laure Louise BUTHIAU (1824-1879) épouse HUBERT, avec coiffure en anglaises, sur fond clair dans cadre velour et métal
Vente 5561 du 28 avril 2009, Christies. Lot 800 - Prix estimé : 600/800 euros. Réalisé 875 euros.
miniature ovale sur ivoire de 6,2 x 5,1 cm - Date sans doute d'environ 1840 (oeuvre tardive). Signée Berny
22 - Peinture sur ivoire d'un jeune homme : autoportrait de Charles Berny d'Ouville - Framed under glass in gilt metal frame. Size: window: 1 5/8''H, 1 1/ ; vente du 17 avril 2011, Dargate Auction galleries, lot 3158. - Estimation 400-600 dollars. En Allemagne aujourd'hui.

23 - Portrait de Monsieur Boulanger-Kunze, professeur de chant au Conservatoire de Paris : tableau exposé au Palais royal le 1er mars 1833 (n°150) ; Boulanger-Kunzé était également un musicien compositeur ; on lui doit "les oiseaux" et "le doute", encore édités aujourd'hui.
24 - Jeune homme de la famille Le Carlier d'Ardon ou Forquenot (catalogue Lemoine-Bouchard, mise en vente 4200 euros); coll privée, descendance Le Carlier d'Ardon et Forquenot de la Fortelle; vente à Drouot, étude Kahn Dumousset du 29/2/2012, lot n° 241. Miniature signée en bas à droite : Ches Berny. Dimensions : 6,5 x 5 cm ; Bordure ovale en laiton doré, située dans un cadre de velours grenat formant chevalet. Estimation : 150-200 euros, vente à 1900 euros. Voir aussi ici.

mardi 16 décembre 2008

Oeuvres de Charles Berny d'Ouville


Petite fille à la robe blanche (1800/1805)




Cette oeuvre peut être datée des années 1800-1805 au vu de la terminaison des manches par un ressert étroit, et au regard de la ceinture haute ou de la simplicité de la coupe, caractéristiques des premières années du XIXe siècle, très antiquisantes. On remarquera aussi les épaules, découvertes. Ce portrait sur ivoire est à ce titre un des premiers du miniaturiste, déjà en pleine possession de ses talents. La précision des cheveux, le travail sur les plis de la robe sont remarquables.
Taille : 5,2 x 4,2 cm.
Support : ivoire et broche en or ; revers sur nacre.
Vente : Antiquaire Aujourdhier, St Leu, novembre 2008. - 1200 euros


------------------------------------------------------


Enfant au chien (c.1800)


Si ce sujet figure dans nos archives numériques, nous ne savons plus où nous l'avons trouvé... L'oeuvre a pour carctéristique majeure de faire figurer des mains - Peu de portraits de Charles Berny le font - et un sujet animal. La forme de la robe, semblable au sujet précédent, indique une date précoce (1800-1805). Si les mains sont parfaitement maîtrisées, en revanche, la proportion de la tête dans son bonnet reste hésitante.


-----------------------------------------------


GENTILHOMME A LA VESTE BRUNE (c.1805)


Provenant de l'Albert Von Strasser collection de Vienne, cette oeuvre fut vendue (Lot 470) le 23 septembre 2006 aux Etats-Unis par Pook and Pook inc. pour le prix de 1521 dollars (estimation initiale : 300/4000 $). Le fond reste brun, mettant en valeur le portrait d'un homme au regard morgue, sûr de sa position sociale.


Taille : 7x5 cm
Aquarelle sur ivoire
Vente : Pook and Pook, 2006 (lot 2470) - 1521 $


-------------------------------------------------------------------------


“le miniaturiste GRA….”


Dans le même style que l'oeuvre précédente, ce gentilhomme a l'air cependant plus jeune et moins sûr de lui. Dans un manteau bleu de velours, gilet, chemise et foulard blanc, il a les favoris moins longs. Le visage est mis en valeur par une touche jaune autour du visage, le reste du fond restant marron. Cette amélioration démontre la postériorité du portrait par rapport au premier (époque Restauration). Le nom du sujet est peu lisible, mais désigne sa fonction : c'est un miniaturiste, vraisemblablement proche de Charles Berny. Oeuvre signée 'Ch.es Berny.' (en bas à droite)


Support : en ivoire, cadre en bronze doré, le papier du verso a une étiquette commerciale du fabricant de cadre : Alphonse Giroux, Paris
Taille : oval, 92 mm.


Vente : Chez Christie's, 1978 - 2e vente le 9 décembre 2008 (estimation : 1500 à 2200 $)


----------------------------------------------------




"Enfant en robe rouge"


Cet enfant aux cheveux blonds bouclés et au col large blanc en robe rouge date probablement de la même époque que la miniature précédente : le fond marron est accompagné d'une touche jaune mettant en valeur le portrait du bambin. Sans doute entre 1820 et 1830.


Support : sur ivoire et broche.
Vente : Phillips Londres, The Connoisseur's Cabinet, 10 avril 2001 (Lot 669) - 1650 $


---------------------------------------------------------------------------------------


Femme en robe rouge (1811)


Portrait d'une femme avec des cheveux noirs coiffés d'un diadème en or et poupre. Elle porte une robe rouge empire. Au verso figure la date : 1811. Pour cette femme l'auteur a opté pour un fonds nuageux. (The Bowes Museum, n°72 du fonds miniatures).

----------------------------------------------------


Jeune femme en robe noire (1810 environ)


Jeune femme en buste signée Chles Berny, vêtue d'une robe noire décolletée et parée de bijoux de corail, avec un diadème à boules retenant un haut chignon . Fond de ciel nuageux. Signée à droite Ch. Berny. La forme de la robe est identique à la miniature précédente, ce qui peut faire dater l'exécution de l'oeuvre à la même année de 1811. Certains estiment cependant l'oeuvre à 1820.


Une des plus belles miniatures de l’artiste, semblable à celles de l’exposition Albertina de Vienne en 1924 »


Support : Cadre en bronze ciselé et doré à vue bordée de perles, XIXe siècle. Sur ivoire.


Format :6.5 x 5 cm.


Vente : 14 juin 2000, lot 105, Couturier & de Nicolay. Estimée entre 8000 et 12000 Fr. Vendu 19000 Fr.


-------------------------------------------


Dame aux roses blanches (c.1810)


Dame portant une robe blanche, avec des roses blanches dans ses cheveux et une pèlerine de fourrure claire. Le fond de grande étendue est d'azur et nuageux. La simplicité et le clair correspondent aux préférences de la miniature de style Empire. La forme de la robe correspond aux deux miniatures précédentes, ce qui ferait dater l'oeuvre de 1811 environ. Signé Ch.es Berny. Cette miniature est particulièrement réussie, rendant au personnage une atittude souriante, voire narquoise. La finition de la fourrure est très bien rendue.

Support : cadre oval doré, aquarelle et gouache sur ivoire
Taille : 9,6 x 7,8 cm, cadre en métal doré
Vente : Lot 101, 1996, aux EU - puis Lot 10-102 en 2002 (
Tansey Collection, Bomann Museum Celle). Vendu 700 $ en 1996.

------------------------------------------------

François Elleviou (1812)


François Elleviou, acteur (1769-1842) - Signé Ch.es Berny - 1812.


Ce portrait figure dans Wikipedia.


----------------------------------------------------


Général Alexandre de Beauharnais (ap. 1810)


Charles Berny a peint ce portrait d'après un autre portrait précédent. C'est un des rares profils faits par l'auteur.


Support : sur ivoire.


Vente : Ancienne vente Ebay ; 280 euros. Date : c.2005.

-----------------------------------------

Jeune Officier au manteau vert


Jeune officier à manteau vert bordé bleu clair avec boutons d’argent, col bleu clair, des épaulettes jaunes et d'argent, le lacet d'argent et ceinture noire en bandoulière. Comme de nombreux portraits, ceux qui représentent des officiers sont rares et prisés dans les ventes aux enchères, d'autant plus quand sur l'uniforme sont représentés autant de détails.
Taille: 6,8 cm


Support : Aquarelle sur ivoire


Vente : Christie's (7044), 6 juillet 2005, lot 236 - Estimée 2600/4400 $, vendue 3310 $

-------------------------------------

"P. de Pauw" (c. 1820)

Bien que tardif, ce portrait reprend les fonds bruns des années 1800. La coiffure du sujet est typiquement de l'époque de Charles X. Il y avait un peintre chez les De Pauw, Pierre-François.

Support : Broche en or

Taille : 60 x 39 mm, ovale

Vente : Christie's du 10 juillet 2007 (vente 5261, lot 533) - Estimé : 600/1000 $ - Vendu 725 $

--------------------------------------------
Comtesse du Choffault

La vente Christie's a identifié ce personnage avec une "comtesse du Choffault". Aucune famille de ce nom existe. Il s'agit en réalité de la comtesse du Chaffault, d'une ancienne famille de Montbéliard, reès implantée en Vendée pendant la Révolution. Ici, il est probable qu'il s'agisse de la seconde épouse du comte Jacques Gabriel du Chaffault, Marie Renée Coricie du Chaffault, née en 1790 à La Rochelle. Si sur ce portrait, elle semble porter environ 30/35 ans, on peut estimer que l'oeuvre date d'environ les années 1820/25. Le sujet est représenté de face, avec une robe noire de velours à décolleté avec fourreau à robe blanc, cheveux noirs séparés frisés, avec tresse et broche tressée; fond peint en nuage et contexte céleste. Signé ' Ch es. Berny ' (en bas à droite)

Taille : 70 mm -

Support : cadre ovale en métal doré.

Vente : Christie's, Lot 122 de la Vente 5862 du 21-10-1997 - Estimé 1300-1900 $, vendu 1503 $
----------------------------------------------

Dame en robe noire

A young lady, facing right in black velvet dress with ruched bodice and sash, drop gold and pearl earring, pearl-set gold comb in her upswept and curled dark hairoval.

Vente : Christie’s 6496, du 6 novembre 2001, Lot 269 - Est : 900-1200 $, Vendu 2226 $

Taille : 83 mm

Support : ormolu frame with outer beaded border and ribbon and bow cresting.

Pour les autres oeuvres de Berny dont nous n'avons pas la reproduction, nous renvoyons à ce site.

mercredi 10 décembre 2008

Amédée Berny d'Ouville

Amédée Berny d'Ouville (20.12.1816 - 27.9.1854) , fils de Charles Berny et d'Eulalie Joséphine Biju-Duval d'Algreis, ayant remporté le concours général en 1830, fut portraituré par Eugène Delacroix selon le contrat signé par lui, qui débutait alors, avec le directeur de l'Institut St Victor, M. Prosper Goubaux.


Ce portrait d'Amédée Berny d'Ouville fait par Eugène Delacroix est aujourd'hui conservé au Portugal, à la Fundaçao Medeiros e Almeida.
En 1851, Amédée avait un domicile au 12 rue Notre Dame de Lorette à Paris.

Le destin d'Amédée est pour le moins tragique : étant devenu homme d'affaires à la Nouvelle Orléans et s'étant marié avec François Schoeninger (deux enfants y naitront : Ida Fanny Berny d'Ouville née en 1851 et Fernand, né en avril 1854) Amédée fit plusieurs voyages d'affaires entre les EU et la France. En été 1854, il vint encore à Paris pour affaires, fit de nombreux achats, puis embarqua à Londres. Réembarqué à Liverpool en direction de New York, il sombra en même temps que son navire, l'Arctic, qui fut heurté, pendant le trajet, par le cargo français Vega, qui ne l'avait pas vu dans la brume.



L'affaire fit scandale. Le navire coula en moins d'une heure. Quand le capitaine Luce donna l’ordre de mettre les canots à la mer et de céder la priorité aux femmes et aux enfants, l’équipage se révolta. Armés de gaffes et de poignards, les matelots s’emparèrent des canots restants et prirent la fuite. Plus de 400 personnes mourrurent noyées avec Amédée, dont la totalité des femmes et enfants passagers. Tous les membres de l’équipage survécurent (soit une cinquantaine), sauf le capitaine, poignardé par un soutier. Le scandale fut énorme et la presse se déchaîna...


Les biens qu'Amédée avait achetés furent perdus avec lui. Une Compagnie d'asurance fit un procès aux héritiers de la famille, que la veuve perdit par jugement de la Cour suprême de Louisiane en 1857 (registre des jugements, p.260). On ne sait ce que devint ensuite la famille, ruinée.

vendredi 5 décembre 2008

Eugène Berny d'Ouville, dit "Berny fils"



Antoine Eugène Berny d'Ouville, dit "Berny fils", est né le 27.10.1812 à Lans/Seine. Employé au ministère de la justice, domicilié en 1851 42 rue Pigalle à Paris, il épousa le 10 mai 1851 Henriette Elisa Grusse fille de Charles André 29 rue Mazarine à Paris. Il épousa sur le tard Marie Augustine Leduc. Ayant remporté le premier prix du concours général en 1827, le directeur de la pension Goubeaux (collège Chaptal, institution St Victor), finança son portrait fait par le jeune Eugène Delacroix. Ce tableau fait figure de symbole du portait romantique (voir ci-dessus). Ses domiciles successifs furent le 8 rue de la Paix en 1860 (à la mort de son oncle Claude) ; le 82 rue de la Condamine en 1876 (qui croise la rue Truffaut dans le 17e), et le 102 rue Truffaut à sa mort le 23 décembre 1882 à Paris 17e. Sa mère avait habité pendant plusieurs années l'hôtel du 28 de la rue Truffaut. Un de ses enfants épousa Léonard Pluque, régisseur à l'Opéra.

Elève de son propre père, Antoine Eugène devint un peintre réputé sur Bordeaux, connu pour sa philantropie. Il commença à exposer dès 1828, à 16 ans. Lors d'une exposition bordelaise de 1834 où il vendit une grande miniature très remarquée, il reversa un cinquième du prix aux pauvres de la ville (cf La Gironde, revue de Bordeaux, 1e année 1834, p.716.)


Plusieurs oeuvres d'Eugène Berny ont été vendues ici ou là :
-Jeune femme (hauteur : 16,8 cm) sur miniature, le 7 décembre 2004 au RU
-un homme en habit noir et gilet marron sur miniature (12x10 cm) le 29 mai 2000 en France
-un jeune garçon dans un manteau bleu à cravatte noire (9,8 cm) en 1999 au RU.
-une dame en robe noire décolletée bordée de dentelle blanche (10,5x8,5 cm) le 24/1/1996
-Homme à manteau sombre et gilet rouge et noir à cravatte blanche : Vente 6902, lot 58 de Christie's (467 $) le 4 juillet 1995
-enfin, la Wallace Collection de Londres expose une oeuvre de Berny : "Jeune fille inconnue en vêtements antiques", aquerelle sur ivoire, 14,9 x 11 cm, peinte en 1836, acquise par le marquis Richard d'Hertford.


Trois oeuvres de lui sont visible sur internet : il s'agit de
1./ "Céline Céleste", une comédienne (vendue 2050 euros chez Wilnitsky), aquerelle sur ivoire peinte à Bordeaux en mars 1837 (11,4 x 8,3 cm), parti en Autriche.


2./ Une femme en robe blanche et au chale bleu turquoise, peinte vers 1828-30, 16,8 cm de haut, vendue chez Christie's (vente 5508, lot 121) pour 359 livres le 7 décembre 2004. L'ivoire est brisé.


3./Portrait de femme en robe blanche à motifs de fleurettes, miniature sur ivoire, cadre rectangulaire en bois fruitier, entourant un ovale en bronze doré et ciselé. Taille 12 x 9 cm. Vendu le 24 mai 2011, lot 48, salle Drouot (estimation entre 400/500 euros, vendu 350)




3./ Enfin, le musée des Beaux-Arts de Bordeaux conserve aussi une de ses oeuvres :